à découvrir... > L'Histoire de la Ville
L'Histoire de la Ville
frise_histoire



Paroisse d'agriculteurs, pêcheurs et marins pendant un millénaire, Saint-Brevin devient station balnéaire
à la fin du 19ème siècle.


En 1810, on constate combien la mer a rongé les côtes, les dunes, et submergé de nombreuses habitations.


La cité est cernée par de grandes étendues de sable que l'Etat français souhaite confisquer, car considérées comme «domaine littoral», bien que les locaux tentaient de les valoriser en y plantant des pins et des chênes verts, tel l’ingénieur Nicolas-Thomas Brémontier, qui préconise la plantation de pins maritimes afin de stabiliser la dune.

 

De somptueuses villas éclosent alors, tels le "Château de la Fouilleuse", "le Sémaphore", le "Manoir du Pointeau"...
Le Grand Casino sort de terre (1884).

 

La forêt de pins prend une ampleur considérable et devient un atout majeur : la ville change son nom de Saint-Brevin en Saint-Brevin-Les Pins (1899).

 

La station gagne alors en renommée, c’est la "Belle Epoque".


Depuis, la ville s'est structurée de façon exemplaire et aborde avec confiance le 21ème siècle tant au plan touristique qu’au quotidien des Brevinois.

 

Saint-Brevin-Les-Pins a su conserver le calme d’un lieu de vacances familiales et conviviales, privilégiant le maintien du «capital boisé» et incitant la plantation des pins, du fait du nom de la commune.